Industrie Légère

Le secteur de l’industrie légère en Gambie continue d’être sous-exploité. Il existe peu de sociétés de fabrication interconnexes. Ce secteur consiste surtout en moyennes entreprises, situées surtout dans les zones urbaines et péri-urbaines.  La part du PIB continue d’être faible, et provoque ainsi des efforts importants de la part du Gouvernement, en vue de l’expansion de la production et du développement industriels.  

Avantages comparatifs

Parmi les stratégies de promotion les plus importantes de l’AGIPE, il y a celle de la valeur ajoutée par le biais de créneaux de fabrication dans des secteurs où la Gambie possède des avantages certains sur ses concurrents les plus proches de la sous-région. Cette strategie met l’accent sur le regroupement sélectif d’options de fabrication dans des secteurs tels que l’agriculture, la transformation alimentaire, la pêche et l’horticulture. Ces secteurs possèdent: 

    • Un accès important aux marchés internationaux, surtout ceux de l’Union Européenne,
    • Un potentiel considérable de création d’emplois pour une main d’oeuvre abondante, surtout pour les femmes dans le secteur du tourisme et dans les zones rurales, dans le secteur de l’agro-industrie. 
    • Un potentiel accru de génération de devises
    • Une capacité d’expansion rapide de secteurs avec un minimum d’importations.
    • Des ressources renouvelables sous-exploitées avec un potentiel de développement durable.   
    • Des opérations réussies existant déjà en Gambie (telles que le renforcement des compétences  en rapport à la réalité) et des investissements dans les secteurs privés locaux et étrangers
    • Un potentiel pour la création d’activités de valeur ajoutée de façon synergique et interdépendante.

Perspectives d’Investissements

    • L’horticulture (transformation et valeur ajoutée pour fruits et légumes): pour les marchés à l’exportation et locaux. D’importantes quantités de tels produits sont généralement gaspillés durant la haute saison, principalement à cause d’insuffisantes capacités de stockage, et de facilités de transformation faibles en valeur ajoutée au niveau du marché local. Cependant, avec la création de la Zone Franche, ainsi que la situation stratégique de la Gambie et sa proximité aux marchés les plus importants de la sous-région,  le secteur horticole offre d’excellentes opportunités pour l’exportation.
    • La Pêche: le transformation et la valeur ajoutée sur les ressources halieutiques abondantes, c’est à dire: les crevettes géantes, la langouste, les huîtres, les poissons fumés/séchés,   offrent de bonnes opportunités d’investissement. Ces produits peuvent être obtenus à partir des sociétés de pêche Gambiennes disposant d’une bonne capacité de stockage et de sources d’approvisionnement fiables. Les investisseurs potentiels sont également invités à investir dans toute la chaîne de valeur, de la pêche commerciale, et la transformation, à l’emballage et enfin au marketing. 
    • Industries légères et assemblage de haute qualité pour le marché de l’exportation dans la Zone Franche: Il existe des perspectives d’investissements en produits pharmaceutiques légers,  en cosmétiques, matériaux d’emballage, carrelage céramiques, et équipement sanitaire, confection, eaux minérales, et maroquinerie. Les perspectives d’investissements existent dans l’importation en gros et la transformation et ré-emballage.