Infrastructure

Il existe des avancées considérables en termes d’infrastructure de base, notamment l’expansion du Réseau routier, le Système de Télécommunication et le Port Maritime, l’Aéroport et le Réseau d’Électricité.

Le Transport Maritime

Le Port de Banjul est le Port Maritime principal qui dessert le commerce maritime de la Gambie. Ce port est l’une des voies maritimes les plus fréquentées du monde. Il est situé entre 13°27 de latitude nord et 16°34 de longitude ouest. Il est situé sur l’estuaire du Fleuve Gambie, à 26 miles nautiques de l’Océan Atlantique.

Le Fleuve est navigable jusqu’à 300 km à l’intérieurdes terres, par des vaisseaux maritimes, et par des barges fluviales, ce qui offre une alternative fiable et peu coûteuse au transport routier.  

Le Port a un ancrage profond, sans problème de piraterie. Il est reconnu internationalement comme l’un des ports les plus fiables et fonctionnels d’Afrique de l’Ouest. Il offre des services sûrs, rapides et un excellent rapport qualité-prix. Ses prestations de services sont très développées et peuvent gérer  tout type de fret. Ses infrastructures, ses tarifs compétitifs, l’usage de l’informatique et un personnel dévoué, assurent que la clientèle bénéficie toujours de services de la meilleure qualité.

Transport Aérien

L’Aéroport International de Banjul est règlementé par l’Autorité de l’Aviation Civile, qui est membre de l’OACI. Cette Autorité se conforme à sa règlementation. L’Aéroport peut gérer près d’un million de passagers par an. Il a passé des accords à ciel ouvert avec les États Unis et les pays de l’Union Européenne. Il a été certifié par la FAA comme étant le dernier point de départ vers les États Unis. Il existe des vols directs de Banjul à London et Bruxelles. L’on peut parvenir à ses autres destinations  majeures, telles que l’Amérique, Frankfort, Hong Kong, Taiwan, le Japon, et l’Afrique du Sud, via  Londres et Bruxelles ou via Dakar qui n’est qu’à 20-25 minutes de vol  de Banjul.

L’Aéroport a entrepris des transformations notables, en dépit de contraintes posées par un marché aérien compétitif et une croissance considérable de la demande en terme de trafic aérien. L’Autorité d’Aviation Civile continue d’investir massivement en ressources humaines, en équipement, en infrastructure aéroportuaires et en mesures de sécurité, en conformité aux dispositions stipulées par la Convention de l’OACI et par les Annexes Techniques.

Énergie

Le Government de Gambie a mis en place une politique nationale pour l’énergie, une stratégie nationale ainsi qu’une loi nationale sur les énergies renouvelables et des tarifs d’entrée orientés vers l’ouverture du secteur des énergies renouvelables pour un investissement accru du secteur privé. 

La Société d’Électricité et d’Eau (Nawec) est une société à responsabilité limitée. Elle est chargée de la production, la transmission et la distribution de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement en Gambie.  Le Réseau Électrique en Gambie  The electricity supply system in The Gambia comprend un système intégré de transmission et de distribution dans la Région de Greater Banjul.  est comprises of an integrated Transmission and Distribution System in the Greater Banjul Area, et six Réseaux autonomes dans les zones rurales. NAWEC s’est engagé à étendre sa couverture et à accroître sa capacité existante d’au moins 180 megawatt d’ici 2020. 

A l’heure actuelle, il existe un Producteur d’Électricité Indépendant (IPP) qui dispose d’une capacité fixe de 25 megawatts et qui contribue de façon significative à la capacité de production de NAWEC.

Plus récemment encore, le village de Batokunku a acquérit une licence de production d’énergie éolienne. Ce projet est une étape importante dans l’histoire du pays puisqu’il apporte la preuve que les sources d’énergie de substitution peuvent devenir réalité.  La nouvelle turbine éolienne a une capacité de 150 Kw, qui, bien que de petite taille aidera NAWEC à renforcer sa capacité de production. 

Télécommunications

Un système de téléphonie numérique existe depuis 1986 en Gambie. La Société d’état de télécommunication  Gamtel a une station terrienne satellite à Abuko, près de l’Aéroport avec des lignes directes vers l’Europe et les Étatus Unis, ainsi que d’autres liens en direction d’autres pays via la Grande Bretagne et la France. Il existe aussi des liens terrestres vers l’Europe qui passent par le   Sénégal.

L’ASDL et l’IP-VPN sont également disponibles pour les entreprises.  

Ce secteur a vu l’émergence de quatre opérateurs de téléphonie mobile, (GSM), un opérateur de réseaux de téléphones fixes, et plus de six opérateurs de licences FAI. En août 2008, une licence 3G a été octroyé au quatrième opérateur du marché du téléphone portable.

Le niveau de pénétration du téléphone (télé-densité), en terme de pourcentage de personnes possédant soit, un téléphone fixe, soit un portable, a été très impressionant ces dernières années. On a pu noter une augmentation de 21,59%, de 54,47% et de 76% en 2006, 2007 et 2008 respectivement. Cette performance impressionante en terme de couverture est le résultat de la bonne prestation enregistrée par l’ensemble des abonnés du portable. Cette couverture a augmenté de 51,4% en 2007 à 72,9% en 2008, alors que la couverture de téléphones fixes continue de baisser depuis 2006.

Coûts pour la Téléphonie Mobile 
Veuillez visiter le site de PURA (Public Utilities Regulatory Authority): www.pura.gm