Licences et Permis

Compte de l’impact du réchauffement climatique, entre autres facteurs de dégradation de l’environnement, la Gambie a adopté plusieurs mesures en vue de réduire la détérioration de l’environnement et d’améliorer ce dernier. Pour cette raison, tout projet susceptible d’avoir un impact potentiel quelconque sur l’environnement ferait l’objet d’une Évaluation d’Impact Environnemental    (EIE) qui sera fait par l’Agence Nationale de l’Environnement (NEA) avant l’issue d’une license ou d’un permis. Ces projets comprennent les hôtels, les routes, ponts, les mines, les projets agricoles à grande échelle, les industries de transformation et les manufactures, les transformations de produits halieutiques, l’élimination des déchets et l’installation de lignes électriques, etc..

Processus d’Évaluation de l’Impact Environnemental

  • Identifier un site pour le projet
  • Soumettre un projet ou remplir un formulaire (délivré par la NEA)
  • La NEA examine le projet pour déterminer son impact sur l’environnement 
  • Un Évaluation de l’Impact Environnemental est alors effectuée  
  • Une décision est prise (Approuvée ou Rejetée)  

Permis de travail

  • Apart les personnes possédant un status d’immigration spécial, il est exigé de tous les autres migrants d’être en possession d’un permis de séjour ou de travail afin de résider et de travailler en Gambie.  
  • Le permis de résidence B est le permis délivré aux Experts, à leurs épouses et leurs enfants.  

Permis de Séjour ‘B’

Ce permis est délivré à la fois comme permis de séjour et permis de travail en conformité aux politiques définies par le Gouvernement. Ce permis est généralement délivrés aux expatriés qualifiés et aux propriétaires de grandes entreprises, comme suit :  

  • Le Directeur de l’Immigration ne peut délivrer de permis ‘B’ qu’à un expatrié qualifié, ayant un poste directorial ou de cadre moyen en conformité aux directives et instructions issues de temps à autre par le Conseil d’Allocation des Quota pour Expatriés chargé de préciser la Politique d’Immigration du Gouvernement. En d’autres termes, le permis de séjour B ne peut être délivré à un expatrié qualifié que si un poste de quota le permet. 
  • Permis de séjour pour les personnes à charge

Les noms et l’âge des personnes à charge du titulaire d’un permis de séjour, devront être inscrites sur le permis de séjour. Ces noms seront considérés comme ceux de personnes titulaires du permis de séjour.  

  • Durée de validation du permis de séjour
    Tous les permis de séjour expirent le 31 décembre de chaque année. Par exemple, si un permis de séjour a été délivré le 1er février 2013, sera invalide le 31 décembre 2013.  Des formulaires de demande peuvent être obtenus pour une somme minimale du Ministère de l’Intérieur. 

Coût des permis de séjour B
Pour les ressortissants de la CEDEAO – D10, 000.00 par an
Pour les ressortissants n’appartenant pas à la CEDEAO – D40, 000.00 par an