L’Agriculture

L’Agriculture est le secteur le plus important dans l’économie Gambienne. Elle est l’un des domaines prioritaire de développement, en particulier au sein de la tendance mondiale actuelle d’escalade des prix des denrées alimentaires de base et du pétrole.  La Gambie possède 558 000 hectares de terres arables de grande qualité, dont seulement 200 000 sont en cours de production agricole pluviale.  La Gambie a un potentiel considérable pour les cultures irriguées, avec l’eau potable provenant du Fleuve Gambie, de la collecte des eaux pluviales, et d’eaux souterraines provenant de forages. Le pays jouit aussi de tendances climatiques qui se prêtent à presque toutes les productions agricoles.   Le Ministère de l’Agriculture, ayant pour mission de développer et de moderniser l’agriculture, offre apporte le soutien nécessaire et des avantages à tout investisseur sérieux, désireux d’investir et d’opérer dans ce secteur, afin d’appuyer les efforts de développement du Gouvernement. 

Les départements techniques concernés, les experts techniques et le personnel qualifié sont tous prêts et disponibles dans le pays. Le secteur agricole peut se vanter d’avoir le plus grand nombre de diplômés et de titulaires de doctorats dans ce domaine. Ce secteur jouit également d’un potentiel énorme pour le traitement en valeur ajoutée et la transformation de tous les produits agricoles, pour les marchés nationaux et internationaux.  Tous les produits agricoles entrant dans le territoire national sont exemptés de frais de douanes.  La Gambie est au stade de mise en oeuvre du plan directeur de la Vision 2020.  blueprint, et veut devenir une “nation orientée vers l’exportation agricole”, désireuse de transformer et de traiter ses produits pour les marchés locaux et internationaux, grâce à l’instauration d’une marque déposée “fabriqué en Gambie” de haute qualité et digne de confiance. 

Opportunités d’Investissement 

Il existe cinq secteurs-clé qui peuvent être exploités en Gambie:

L’Horticulture:

Elle est mieux adapté à la partie occidentale du pays

  • Les Fruits: mangues, citrons, bananes, avocats, goyaves, noix d’anacardier, huile de palme, noix de coco, et fruits sauvages
  • Une grande variété de légumes: oignons, pommes de terre, laitue, chou, ail, tomates, champignons, petits pois, haricots verts, haricots, etc..
  • Fleurs: chrysanthèmes, orchidées, roses, etc.. Paysagisme: parcs, résidences privées, hôtels
  • Cultures : adaptable à tous les climats du pays
  • Cultures de Céréales: le riz, le maïs, le sorgho, le blé, etc
  • Les légumineuses: l’arachide, le haricot, le soja, le sésame, etc…
  •  Plantes à racines: le manioc, la patate douce, la pommes de terre, la carotte
  • Oléagineux: l’anacardier, le palmier à huile, le cocotier

Le Bétail

  • Bétail: viande et laitages. Il existe plus de 400 000 têtes de bétail en Gambie
    Les croisements avec des espèces Européennes exotiques, permettant une production accrue de viande et de lait, ont été étudiés et se sont avérés possibles avec le Centre International de Trypanotolérance (ITC) de Banjul. NB: plus de 80% de lait et de produits laitiers sont importés.  
  • Petits Ruminants: il existe plus de 300 000 petits ruminants en Gambie: moutons, chèvres, cochons, lapins (sélection et élevage possible). Les marchés locaux et internationaux sont considérables. 
  • Animaux de traits: cheval, âne, (sélection et élevage possible)  
  • Volaille:poulets, canards, faisans et dindes: oeufs et viande blanche. NB: la consommation hôtellière excède parfois 20 000 oeufs par jour à l’exclusion de la consommation locale. L’on importe toujours beaucoup de produits avicoles, viande et oeufs. 

Mécanisation de l’agriculture

  • Préparation des terres:tracteurs, herses, semeuses, etc (558 000 ha de terres arables)
  • Irrigation: panneaux solaires, pompes et tuyauteries, etc (irrigation par les marées et les pompes)
  • Mécanisation de moisson: moissoneuses, batteuses, moulins à grains, etc. (300 000TM de céréales, 150 000TM d’arachides)
  • Équipement de protection industrielle: pulvérisateurs (manuels, motorisés et aériens)
  • Matériels de stockage et d’emballage: stockage à froid: (200 000TM de légumes et de fruits), silos à grains, matériels d’emballage de volaille et de viande, matériels d’emballage de céréales et de farine.

Agro Industries:

  • Fabrication d’aliments de bétail: la demande en aliments de bétail, de volaille et de poissons est très importante, (aquaculture)
  • Produits Agro-pharmaceutiques: Il y une demande importante de produits vétérinaires pour l’élevage.  
  • Pesticides et fertilisants: Il existe aussi une demande importante pour la fabrication de pesticites pour les périodes de moisson. La demande en fertilisants est énorme puisqu’elle doit excéder les 20 000 TM pour satisfaire les exigences nationales. Les fertilisants organiques, (fumier) peuvent être produits pendant toute l’année puisqu’il existe une grande quantité de végétaux disponibles à bas prix ou gratuitement. 
  • Industries de transformation de fruits et légumes: La demande en transformation de produits est considérable, afin de réduire les pertes et l’importation de ces aliments. La noix d’anacardier est aussi produite à grande échelle.
  • Transformation et emballage de céréales:  existe un potentiel important pour l’établissement de fabrication de machines agricoles industrielles, telles que les batteuses, les moulins, etc…
  • Abattoirs: Des abattoirs modernes sont nécessaires pour exploiter les immenses ressources en bétail du pays. Les exportations pourraient ainsi augmenter.
  • Presses oléagineuses: La Gambie est capable de produire plus de 250 000TM d’arachides en addition aux 40 000TM de sésame. Il est donc nécessaire d’établir des presses à huile industrielles pour la transformation de ces produits.  
  • Tanneries: Avec plus de 700 000 têtes de bétail, le cuir provenant de ces animaux après l’abbattage est inutilisé d’habitude. Les sabots, les abbâts et les os de ces animaux pourraient être mis à d’autres usages pour la vente. 
  • La production laitière: Les espèces croisées provenant de bétail de l’UE et les espèces locales Ndama ont produit 10 à 15 litres de lait par jour selon la gestion courante.  

Agro-alimentaire:

  • Approvisionnement et distribution d’intrants agricoles; marketing de produits agricoles; foires commerciales, etc..